Chasse du 30 décembre 2011 à la "Gastine"

cr-chasse-du-30-dec-2011.odt cr-chasse-du-30-dec-2011.odt

 

Chasse du 30 décembre 2011

RDV à la « Gastine »

Invitation de M. DU PUY et M. de PIEPAPE

Temps : Pluvieux

Chiens : 21 Chiens

Boutons présents :

M et Mme Hubert GUILLET ( à cheval )
M Benoit DU PUY
M François DENIAU
M Guy-René de PIEPAPE
Mme Catherine GESLAND
M Laurent LACROIX
M Cédric BIGOT
M Étienne BELLIARD

Sympathisants et invités de l'équipage :

M. Jean Charles de PIEPAPE
M. Jean-François BELLIARD
M. Jérôme COURONNE
M. Sébastien REIGNER

La chasse :

RDV à 11h30 au bois de la Gastine
Nous partons fouler vers la route d'Allières, au niveau de la « persiniere ». Les chiens attaque un capucin dans la « vallée Jouanet ». La chasse contourne « Frebourg » et descend vers les « hêtres ». Pendant ce temps quelques chiens montent vers la carrière, mais seront vite récupérés. La chasse se fait tourner entre le « bois carré » et « Frebourg », au niveau des « couplonnières », où les chiens tombent légèrement en défaut.Des retours sont minutieusement effectués par Hubert. Les chiens ont connaissance d' une voie sur le layon central, et rentrent sur la Gastine, où ils tombent de nouveau en défaut. Notre maître d'équipage travaille son défaut au milieu de beaucoup d'animaux et relance notre capucin en bordure des près du « château de la Gastine ». La chasse part bon train sur les « couplonnières », remonte vers « Frebourg », les « hêtres », pour passer à la « butte de la nue », clouant les piétons et cavaliers sur place. La chasse passe la « butte de la nue » et monte en plaine vers « Contilly ». Les chiens sont très appliqués et rapide. La chasse monte en direction du « moulin à vent », sur le « haut de l'épine », la « fosse », les « brosses », le « tertre » et la « gasnerie », avant de revenir et tomber en balancé sur la plaine de « Contilly ». A ce moment de la chasse, un capucin bien roux, est vu devant les chiens, mais semble être un change. Un change s'est fait, du à la bonne population de capucins sur ce territoire, car beaucoup de vieux chiens ont cassés, dès leur passage sur la plaine de « Contilly » Nous retournerons en arrière pour tenter de retrouver notre capucin. Mais devant la forte fréquentation de lièvres frais, nous prenons la décision de retourner au « bois de la gastine » pour ré-attaquer.
Nous retournerons sur des fonds de la « gastine » au niveau du château, pour essayer d'attaquer une ancienne connaissance de Guy-rené. Chose que nous ferons, car le capucin signalé habituellement par ce dernier, était bien au rdv. Mais avec ce grand tour fait en plaine, les chiens fatigués auront beau puiser sur leur énergie, ils auront bien du mal à l'emmener. Il est alors 17h , la décision fut prise de sonner la « rentrée au chenil ».

CR de Cédric

tuffeenne

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×