Chasse du 19 janvier 2011 en Petite Charnie

 

Chasse du 19 Janvier 2011

 

 

RDV en forêt domaniale de la «  Petite Charnie »

 

Temps : gelée du matin, beaucoup de vent, ciel clair

 

Chiens : 14 Chiens

 

Boutons présents :

 

  • M et Mme Serge GUILLET (à cheval)

  • M Hubert GUILLET (à cheval)

  • M Jean-pierre ROCHER

  • M Laurent LACROIX

  • M Cédric BIGOT

  • M Romain LIGOT (à cheval)

  • M Étienne BELLIARD (en vélo)

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

  • M Jean-Michel LIGOT

 

La chasse :

 

RDV au « Pâtisseaux » à 11h pour le petit café d'avant chasse.

Nous partons à cheval du pavillon de chasse en direction du chemin jaune. Nous entrons en forêt, fouler dans la « Noë du Saule ». Les chiens lancent deux capucin (parcelle 27). Une chasse prend la direction du débuché et l'autre direction la « Triponnière ». Cette dernière sera arrêté pour rallier au gros de la meute. La chasse bute au chemin jaune et redescend vers la futaie de la carrière (32 – 33). Un léger balancé dans les fonds, quelques retours, la voie reprise par quelques chiens et une vue au chemin jaune, nous font débucher. La chasse sort en plaine, monte les « pâtisseaux » et vient buter aux « poulaillers » de la « Mercerie ». Les chiens tombent alors en balancé et effectuent de grands retours, lançant alors un capucin, puis deux... Malheureusement, Jean-Pierre et Nicole, voyant notre capucin de chasse remonter vers les « pâtisseaux » bien avant le défaut, n'arrivent pas à faire passer le message à Cédric , qui est à pied aux chiens et ce dernier laisse faire. Les chiens remontent alors en forêt avant d'être repris et arrêtés sur un défaut.

La population de lièvres semble être très dense en ce jour en plaine, car plusieurs autres sont vus prendre la fuite. Alors nous décidons de laisser tomber les retours en plaine et rentrer en forêt, essayer sur une vue de Laurent, donnée sur la chasse, qui descendait sur la « Triponnière »en début de laisser courre.

Nous redescendons donc au niveau de la ligne du milieu, à la vue (26) de Laurent, qui avait vu un capucin sortir de l'enceinte d'attaque et faire la ligne sur 800 m. Les chiens sont alors remis aux branches (18) et en refont progressivement. La voie se réchauffe, quelques chevreuils fuient, laissant quelques doutes sur la voie rapproché... mais faisant confiance aux chiens, nous avons le plaisir d'entendre un jolie récris et un « Tayaut! Tayaut! Tayaut!!!!!!!!!! ». Les chiens lancent notre capucin en pleine futaie!!!! La chasse monte et saute au chemin jaune, débuche sur le « haute Bosse » et file bon train. Les chiens viennent buter à la route de la « Bretonniere ». Hubert, sur place, voit notre capucin gîter dans le fossé... « Tayaut!!! » les chiens relancent leur capucin et remontent vers la forêt. Cédric, en arrière, voit notre lièvre revenir sur lui, et annonce la vue au saut du chemin jaune (17). Les chiens sont étirés, le terrain est lourd et la voie semble nous faire de plus en plus défaut! Au saut de la ligne, les chiens de tête balancent légèrement et relancent leur capucin une deuxième fois dans le fossé. La chasse remonte vers le centre de la « Noë du Saule » et se fait tourner dans les tailles de hêtre pendant un bon moment. Un gros sanglier et quelques chevreuils fuient alors l'enceinte. La voie semble de plus en plus légère, la chasse perd peu à peu de sa vitalité et les chiens balancent de plus en plus. Une vue est annoncé, avec quelques chiens..., pendant que d'autres continuent à tourner dans les hêtres. Nous rallions à cette chasse, mais peu de chiens accrochent à la voie. Nous travaillons cette chasse et décidons de retourner en arrière dans les hêtres, mais pas plus de d'accrocs sur cette parcelle. Nous travaillerons ce que nous pourrons sans malheureusement trouver de bonne voie. Beaucoup d'animaux debout, peu de voie, il est alors 16h30, nous déciderons de rentrer au RDV.

Des questions, sur la chasse, les chiens, la voie, sur nous.....!!!!!!??????

 

CR de Cédric

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site