Chasse du 10 octobre 2010 à Montmarin

 

Chasse du 10 Octobre 2010

 

 

RDV à Montmarin

 

Temps : sec et soleil, peu de vent

 

Chiens : 27 chiens

 

Boutons présents :

 

  • M Serge GUILLET

  • M et Mme Hubert GUILLET

  • M Jean-pierre ROCHER

  • Mme Patricia DUPONT

  • Mlle Élodie FARCY

  • Mlle Amélie DENIAU

  • M Laurent LACROIX

  • M Cédric BIGOT

  • M William ZALKIND

  • M Étienne BELLIARD

  

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

  • M Bernard KERLIDOU

 

La chasse :

 

RDV à 11H30 à la maison de chasse du château de Montmarin

 

Nous nous transportons au niveau du « cour d'étain » pour notre première sortie.

Beaucoup de chiens à terre et nous commençons par quelques petites remises aux ordres, qui nous fait traverser la « Braye ».

 

 

 

Nous remontons ensuite vers la « Morotière », la « Grande barre », la « Bernardiere », la «  Buraise », les « Ganeries », les  « Clayes », la « Bicaise », mais comme à chaque début de saison sur ce territoire, beaucoup de chevreuils, mais très peu de lièvres.

Il est 15h30, nous attaquons un capucin aux abords du bois de la « Bicaise », qui descend direct au « cour d'étain ». Nous perdons sa voie au niveau de la « Braye » et non loin du centre équestre, où se déroulait un concours de « CSO ». Nous éffectuons quelques léger retours.

Il est 16h30, il nous manque une jeune chienne, donc pour cette première sortie, nous décidons de descendre faire boire les chiens à la rivière et de rentrer.

 

 

 

 

 

 

 

La noblesse est un intermédiaire entre le roi et le peuple. Oui, comme le chien de chasse est un intermédiaire entre le chasseur et les lièvres.

Chamfort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chasse du 10 Octobre 2010

 

 

RDV à Montmarin

 

Temps : sec et soleil, peu de vent

 

Chiens : 27 chiens

 

Boutons présents :

 

  • M Serge GUILLET

  • M et Mme Hubert GUILLET

  • M Jean-pierre ROCHER

  • Mme Patricia DUPONT

  • Mlle Élodie FARCY

  • Mlle Amélie DENIAU

  • M Laurent LACROIX

  • M Cédric BIGOT

  • M William ZALKIND

  • M Étienne BELLIARD

 

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

  • M Bernard KERLIDOU

 

La chasse :

 

RDV à 11H30 à la maison de chasse du château de Montmarin

 

Nous nous transportons au niveau du « cour d'étain » pour notre première sortie.

Beaucoup de chiens à terre et nous commençons par quelques petites remises aux ordres, qui nous fait traverser la « Braye ».

Nous remontons ensuite vers la « Morotière », la « Grande barre », la « Bernardiere », la «  Buraise », les « Ganeries », les  « Clayes », la « Bicaise », mais comme à chaque début de saison sur ce territoire, beaucoup de chevreuils, mais très peu de lièvres.

Il est 15h30, nous attaquons un capucin aux abords du bois de la « Bicaise », qui descend direct au « cour d'étain ». Nous perdons sa voie au niveau de la « Braye » et non loin du centre équestre, où se déroulait un concours de « CSO ». Nous éffectuons quelques léger retours.

Il est 16h30, il nous manque une jeune chienne, donc pour cette première sortie, nous décidons de descendre faire boire les chiens à la rivière et de rentrer.

 

La noblesse est un intermédiaire entre le roi et le peuple. Oui, comme le chien de chasse est un intermédiaire entre le chasseur et les lièvres.

Chamfort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site