Chasse du jeudi 25 mars 2010 en forêt de Perseigne

 

Chasse du jeudi 25 mars 2010

 

 

 

RDV au carrefour du « Grand Cerf » en forêt domaniale de Perseigne

 

Temps : gris, avec menace de pluie

 

Chiens : 17 chiens

 

Boutons présents :

 

  • M et Mme Hubert GUILLET ( à cheval)

  • M François DENIAU

  • M Michel POIDEVIN

  • M Yannick HELARY

  • Mme Patricia DUPONT

  • Mlle Amélie TERRIER

  • Mlle Élodie FARCY

  • M Benoît BOUDIER

  • M Cédric BIGOT et son amie ( à cheval)

 

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

  • M Hervé GUITTARD

  • M Stéphane ROBIDAS

  • M Éric MASSON

  • Nenette

La chasse :

 

RDV à 11h30 au carrefour du « Grand cerf »

 

Un petit rapport rapide et quelques fanfares, puis nous partons pour fouler.

Nous descendons vers la ligne des « Malzonnières », puis le « pont des naud ». Nous traversons les enceintes sans rien trouver, foulons les petits hêtres du « pont des Naud », traversons la ligne de « Vaubeson-le pont des naud », et la futaie de bord de plaine. Quelques chevreuils se lèvent, mais pas de capucin.

Nous décidons de traverser la ligne des Hantelles et montons vers « les Courbes et la Vallée ». Une voie, Les chiens rapprochent ! Puis « tayaut!! »

La chasse longe la route forestière de la verrerie et monte vers la route forestière d'Ancinnes. Un petit balancé et la chasse redescend vers la plaine.

Quelques jeunes chiens font des bêtises, mais seront repris assez rapidement par les cavalières. Nous redescendons vers la plaine et trouvons Hubert en défaut avec les chiens sur le bord de la ligne du « Ridray ». Les chiens quêtent bien et sont appliqués dans leurs retours! A l'arrivée de nos cavalières « Tayaut!!! », notre capucin se lève sous les pieds de leurs chevaux. La chasse reprend plein pot, et descend vers la Vallée, longe le chemin de bordure de débuché et file vers le pont des Naud. Nous tombons en défaut en bordure de la ligne des Hantelles. Nous effectuons quelques retours, mais la voie semble légère. Les chiens ont beaucoup de mal à en refaire. Quelques coups de gueules, … vic, … toucan, … vichy, … Nous remontons légèrement vers la ligne du Ridray, mais sans grandes convictions. Les chiens reprennent une voie non loin de notre premier défaut et « Tayaut!!! » (le même, pas le même...????!!!!)

Les chiens crient pleine gorge et nous décidons de leur faire confiance et les laisser faire. La chasse monte à vive allure en direction de la route forestière d'Ancinnes et redescend aussi sec, vers « Blanche feuille ». Une vue est sonnée en bordure de plaine sur la ligne des « Courbes ». Notre capucin est emmené par Affût et Céréale, suivies non loin par le paquet de chiens. La chasse longe la plaine et remonte vers le pont des Naud. Un léger balancé et la chasse remonte vers la Vallée. Un bon défaut au niveau de la ligne du Ridray, et la chasse repart de plus belle. Les chiens chassent bien et sont appliqués, leur allure est soutenue et vive. Mais, mais, malheureusement le ciel devient d'un coup très sombre et gris. La chasse arrive en bordure de débuché au lieu dit « les courbes ». Nous prenons alors une énorme averse, qui lavera le sol de tout sentiment et voie. Nous effectuerons des retours pendant un bon moments en avant et en arrière de notre défaut. Nous remontons vers le RDV en foulant le pont de Naud,les Hantelles, les Malzonnes,... pour peut-être voir à ré attaquer, mais les chiens sont à la queue leu-leu derrière le cheval d'Hubert et ne veulent plus en refaire depuis l'averse.

Nous décidons donc de rentrer au chenil.

Il est alors 16h30.

CR de Cédric

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site