chasse du 09/03/2009 à Pérrochel

Chasse du 22 mars 2009

 

 

RDV  à Pérrochel

 

Invitation de M le Duc Henry Jacques CAUMONT LE FORCE

 

Temps : Ciel bleu et ensoleillé, chaud, malgré la gelée matinale

 

Chiens : 23 chiens

 

Boutons présents :  

 

·        M et Mme Serge GUILLET

·        M et Mme Hubert GUILLET

·        M le Duc Henry jacques CAUMONT LA FORCE

·        M Michel POIDEVIN

·        M Jean Claude GOUET

·        M François DENIAU

·        M Laurent LACROIX

·        Mme Patricia DUPONT

·        M Benoît BOUDIER

·        Melle Amélie TERRIER

·        Melle Perrine GOUET

·        M Cédric BIGOT

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

·        M et Mme Michel TERRIER

·        Des amis de M le DUC

 

 

 

La chasse :

 

RDV à 11h30, au château de Pérochel, pour un petit rapport convivial en présence de M le Duc.

Nous décidons de monter attaquer dans le « roncier ». Quelques chevreuils prennent la fuite à notre arrivée ! Nous foulons vers le haut du roncier. Quelques minutes se déroulent et « Tayaut !!! » Un beau capucin de bois se lève devant les chiens et monte vers le haut du roncier. La chasse se fait tourner un peu dans l’enceinte. Une vue est sonnée par Laurent ! Puis la chasse redescend vers le bas du roncier, un autre vu est sonné par Michel, puis Serge ! Les chiens mènent bien. La chasse sort du par cet prend direction le village de St Aubin, contourne la ferme en arrivant sur Pérochel et descend vers les peupliers qui bordent la « Sarthe ». Notre capucin se fait tourner une bonne demi heure dans les peupliers, rusant dans les coulées, dans les rayes de labour,… Les chiens tombent en balancé en bordure des peupliers, puis relance notre capucin. Mais malheureusement, un autre lièvre tapé à 2 mètres du nôtre, se lève aussi et sème la zizanie ! Notre meute se sépare en deux lots. Le temps de reprendre les chiens pour les remettre sur la bonne chasse, notre capucin débuche avec 4 chiens en direction de St Aubin. Avec quelques minutes de retard, nous rejoignons Benoît, mais nous nous trouvons dans l’obligation d’arrêter, car la chasse rentrait dans le bourg de St Aubin.

Nous décidons de retourner au château pour faire boire, hommes et chiens, avant de ré attaquer.

Chose que nous eûmes beaucoup de mal à faire à cause de la chaleur et du manque de voie.  Nous ré attaquons, mais décidâmes d’arrêter et de rentrer car les chiens ne m’emmènent aucune voie, malgré les vues !!

Il est environ 16h, nous nous retrouvons autour d’un petit pique nique sur les pelouses du château, agrémenté de quelques fanfares, avant de rentrer au chenil !!

 

Ps : M le Duc, aurait vu deux capucin le lendemain matin, se taper une petite causette bien amusante sur la journée de la veille, et les soupçonne même de lui avoir fait un geste bien déplacé.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site