chasse du 01/02/2009 à Allière

Chasse du 1er FEVRIER 2009, à Allières

 

Climat :

Temps froid et ensoleillé

 

Chiens :

23 chiens dont 6 "C"

 

Boutons présents:

 

M et Mme Serge GUILLET

M et Mme Hubert GUILLET 

M et Mme Jean- Claude GOUET

Melle Perrine GOUET

M Laurent LACROIX

M Bastien LACROIX

Melle Amélie TERRIER

M Benoît BOUDIER

M François DENIAU

Mme Patricia DUPONT

M Michel POIDEVIN

Melle Elodie FARCY

M Alexandre NEGRE

 

Suiveurs sympathisants : 

 M Michael CHESNAY

 M François EUDIER

 Melle Carole HODY

 

La chasse :

 

 

RDV à 11h au chemin de « la Grande Chaise »

Un petit rapport est fait pour remercier Jean-François NEGRE de son invitation

Nous foulons rapidement au dessus du chemin de l'étang, mais sans voie

Nous décidons de passer le chemin de la grande chaise, au pied du RDV et tayaut!!! Mais malheureusement les chiens empaument la voie très mollement !!! La journée risque d'être très longues !!! Ainsi, nous allons chasser pendant plus de deux heures par bout de 100 à 200 mètres ! Mais le « patron » est têtu et insiste !  Heureusement, car la voie s'améliorera vers 15h.

15h, nous attaquons un autre capucin au pied des étangs. Cette fois-ci, les chiens l'emmènent correctement ! Je (Hubert) décide donc de ne pas intervenir aux chiens et de les laisser chasser!!!

La chasse monte à l'engrillagemant, les châtaigniers, tourne dans les châtaigniers. Un chevreuil est dérangé et quitte l'enceinte mais les chiens maintiennent leur capucin ! Ils crient un peu plus fort ! Ca se réchauffe ! La chasse saute la route d'Ailliere-Villaines et débuche vers la ferme de M. SENECHAL. Mais la vitesse de chiens pousse notre capucin à rembucher dans les châtaigniers. Les chiens sont criants, passent le goudron et défaut !! Les devants sont faits rapidement ! Relancé !!! Les chiens  relancent leur lièvre à vue. C'est la petite Chanel" (chouchoutte de bibi) qui le voit de plus près. Elle s'en donne à coeur joie!!!

Notre capucin est affolé ! Ca va très vite ! Il débuche de nouveau, direction le « Moulin à vent », saute le goudron de Villaines- le Mêle, descend vers les bois du moulins a vent, et défaut dans un champs de fumier. Les chiens travaillent bien ! Mais malheureusement un change gicle devant eux, nous somme impuissant et tous désolé, car ne pouvons arrêter les chiens immédiatement!!!

Nous arrêterons les chiens sur leur change, 30 min plus tard ! Nous sommes alors à côté de la route du Mêle-Mamers et bien loin de notre défaut!!!

Je décide donc d'arrêter !

 

Dommage pour les chiens, car ils en voulaient vraiment!!

 

Petit pique-nique au chenil, il est 18h 30 !

 

A dimanche pour de nouvelles aventures !!!

 

CR de notre maître d'Equipage, M. Hubert GUILLET

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site