Compte rendu de chasse 2008-2009

Vibrez avec nous

Chasse du 2 mars 2009 en forêt de Perseigne

Chasse du 02 mars 2009

 

 

RDV  au Pont des Nauds

 

Invitation du lot de M. PATARD et M. TAMISIER

 

Temps : Ciel bleu

 

Chiens : 20 chiens découplés  

 

Boutons présents :  

 

·        M et M Serge GUILLET (à cheval)

·        Mme Nicole GUILLET

·        M et Mme Hubert GUILLET (à cheval)

·        M Jean-claude GOUET (à cheval)

·        Mme Isabelle GOUET

·        M Laurent LACROIX

·        M Benoît BOUDIER (à cheval)

·        M François DENIAU

·        M Michel POIDEVIN (à VTT)

·        M Yannick HELARY

·        Melle Elodie FARCY (à VTT)

·        M Cédric BIGOT

·        M William ZALKIND

 

 

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

·        M Guy COHIN (papa de Sandrine)

 

 

 

La chasse :

 

RDV à 12h au carrefour du « pont des Nauds »

Petit pique-nique et petit rapport pour bien commencer la journée.

 

Nous foulons les houx au dessus des hêtres du pont des Nauds, sur la gauche du pierret. Nous ne tardons pas à entendre les chiens se récrier et Hubert crier « tayaut !! », suivi d’un lancé. Notre capucin se fait tourner dans l’enceinte des houx, puis longe le pierret. Les chiens crient à pleine gorge ! La chasse monte dans la futaie, puis notre capucin prend la direction de « fontaine peuzé », bute au pierret et redescend dans la futaie. Les chiens sont en léger balancé et les jeunes cherchent à faire quelques bêtises !!! Qu’ils réussiront à faire, mais sans grande frayeur. Michel se tenant sur le pierret, voit notre capucin et nous sonne la vue. Les chiens reprennent la voie et par la voie, arrivent à la vue de Michel. La chasse traverse le pierret et redescend en direction du débuché. Cédric s’étant porté en avant, voit sur une allée notre capucin venir vers lui, se coucher dans une raie humide de tracteur, faire quelques mètres, puis reculer et se recoucher dans cette ornière, d’un bond, sauter la ligne, puis s’enfiler tout droit dans un layon en direction du débucher…(entre nous magnifique scène de chasse) Une fois cette scène finie, Cédric sonne la vue, ainsi que des bien aller, au passage des chiens qui survolant la voie, ont volés la double. La chasse descend tout le layon et sort en débuché. Notre capucin débuche en faisant le tour du RDV et ré rentre dans les petits hêtres du pont des Nauds, sort dans les houx de son enceinte d’attaque et vient sauter le pierret aux vues de Sandrine, François, Yannick, Guy et Cédric. Les chiens ont un peu de mal à sortir de l’enceinte des petits hêtres (qui sont devenus un vaste amas de branches au sol), mais reprennent aisément la voie dans les houx et sautent le pierret  en chassant merveilleusement. La chasse s’enfonce dans l’enceinte et bifurque vers le débuché, non loin de l’ancienne maison de Lolo. Lolo voit notre capucin en débuché prendre la direction de la ferme. Les chiens arrivent bien et débuche vers la ferme et monte vers la route d’Ancinnes, où nous devons malheureusement arrêter pour faute de droit de suite. Les chiens furent arrêtés par William, Nicole et Isabelle. Malheureusement cela mit fin à une belle chasse d’environ une heure et à la fin de notre journée, car nous essayerons de réattaquer, mais en vain. La chasse de la veille et le temps chaud a eut raison sur la motivation de nos chiens !!

Petit casse-croûte au RDV et retour sur le chenil !

chasse du 1er mars 2009 à Pérochel

Chasse du 01 mars 2009

 

 

RDV  au château de « Pérochel »

 

Invitation de M le Duc de CAUMONT LA FORCE

 

Temps : ciel gris et brumeux le matin, mais se dégageant vers le soleil et la douceur dans l’après midi

 

Chiens :   17 chiens découplés 

 

Boutons présents :  

 

·        M et Mme Hubert GUILLET

·        M et Mme Jean-claude GOUET

·        M Yannick HELARY

·        M Michel POIDEVIN (à VTT)

·        M Laurent LACROIX

·        M Bastien LACROIX (4h de dodo et environ 18 Km)

·        M François DENIAU (dit Forest gump : environ 250 Km / chasse)

·        M Benoît BOUDIER (15km podomètre)

·        M Jérôme GOUET

·        M Jean-pierre ROCHER

·        M Jordan ROCHER

·        Mme Patricia DUPONT

·        Melle Amélie TERRIER

·        Melle Elodie FARCY

·        Melle Perrine GOUET (à cheval)

·        M Cédric BIGOT (12km podomètre)

 

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

·        M et Mme Michel TERRIER

·        Melle Cindy ORIOT

 

 

 

 

 

 

La chasse :

 

RDV  à 11 h 30 au château de Perochel.

Petit rapport avec M le Duc, agrémenté de quelques fanfares et surtout de la remise d’un bouton à M Jean-claude GOUET et d’un bouton d’Honneur à M le Duc CAUMONT LA FORCE.

 

Les chiens sont débarqués de notre nouvelle remorque (peinte aux couleurs de l’équipage) et tenus en respect par notre maître d’équipage. Nous montons face au château, dans l’enceinte dite du « roncier » pour fouler. L’attaque ne se fit pas attendre ! Un capucin se lève au nez des chiens et à vue de notre maître d’équipage, qui sonne le lancé. La chasse tourne un peu dans le roncier et débuche dans les prés face au château, saute le cailloutis et entre dans  le bois de la vedelle. Les chiens chassent bien. La chasse tourne un peu dans le bois de la vedelle. Une vue est sonnée par Jérôme et une autre par Cédric sur le cailloutis. En effet, notre lièvre fait une double et redescend dans les prés du château, puis remonte vers le roncier, où Benoît sonne la vue. Les chiens arrivent bien en chassant par le voie, se retrouvent en léger balancé sur le cailloutis et reprennent la voie en remontant vers le roncier. La chasse se fait tourner dans le roncier, puis défaut. Elodie, dans les prés, voit un capucin remonter vers le roncier et un autre redescendre du roncier, vers la vedelle, mais laisse faire ! Hubert faisant ses retours arrive à sa hauteur et les chiens en refont sur la voie descendante. Les chiens sont assidus et travaillent en longeant la route de St Aubin - St Christophe. Les chiens sont un peu  mis en défaut par deux juments effarées, puis reprennent la voie de notre capucin entre la basse cour et le château. La chasse descend vers l’arrière du château, dans la vallée. La meute chasse à pleins poumons. La chasse fait tête vers la Sarthe et remonte derrière les peupliers. Une vue retentie ! Notre capucin est vu par Lolo et beaucoup d’autres boutons restés en arrière du château.  Les chiens traversent le carré de pelouse en arrière du château et tombent en défaut à la rivière. Immédiatement, ils prennent les devants sur le défaut et sur les hommes pour effectuer leurs retours, mais rien !!! Nous les reprenons en arrière de la rivière et Vic relance notre lièvre. Notre capucin remonte au château et remonte vers l’enceinte du roncier. Le paquet de chiens pousse notre capucin, qui se fait encore tourner dans l’enceinte du roncier…petit balancé, vues, chasse, défaut, relancé, vue, chasse,…., cela dure prés d’une demie heure ! Puis notre capucin, un peu le feu aux trousses, décident de prendre son parti. La chasse débuche direction St Aubin, revient vers le roncier et saute la route de St Aubin – St Christophe. Les chiens filent à une vitesse folle. Nous traversons cultures, boqueteau, prairie, bois, mais pour les hommes bien loin derrière les chiens. Quelques boutons véhiculés, retrouvent les chiens en défaut sur une route à quelques Km en avant de nous à l’entré d’une brèche. Quelques minutes passent, le temps de rameuter tout le monde chiens et boutons à pied ! Nous effectuons des retours en avant du goudron dans un champ de maïs et reculons vers le bois jouxtant la route. Les chiens se récrient, puis relancé à vues !!!! Et c’est reparti de plus belles, toujours à une vitesse folle, mais cette fois ci en direction de Perochel. La chasse monte dans les champs de cultures. Une vue est sonnée en avant par Jérôme. Les chiens rallient par la voie et redescendent dans un autre bois, toujours avec une certaine avance sur nous ! Nous retrouvons les chiens en défaut dans le bois, mais entendons un chien qui monte vers le bois de vedelle. Nous rallions, mais malheureusement une fois rallié sur ce que nous croyons être la« tête », les chiens n’en refont pas. Dans le doute nous &effectuons quelques retours assez rapide, mais rien !!!!  Un petit conseil entre bouton pour visualiser la situation et nous décidâmes de seulement faire les devants et fermer le rentré de Perochel sur le bois de la vedelle et l’enceinte du roncier, ne pouvant nous permettre de retourner dans le bois du dernier défaut (n’étant plus notre secteur). Mais en vain. Bien déçu et persuadé de laisser notre capucin en arrière dans le dernier bois « inconnu », nous décidâmes de sonner la « Rosalie » suivie de la « retraite manqué » !

 

Ils est 17h, nous nous retrouvâmes au pied du château en compagnie de M et Mme le Duc, pour prendre un petit pique nique offert par notre master lolo, bien sûre agrémenté de nombreuses fanfares !

 

Je ne connaissais pas « Pérochel ». C’est un super territoire de chasse, très agréable a suivre et où l’accueil est très agréable !

 

Merci à vous M le Duc, nouveau bouton d’honneur de la Garenne Tufféenne pour votre aimable invitation.

 

CR de bibi

 

chasse du 22 fevrier 2009 à Tésse avec Piqu'harville

Chasse du 22 février 2009

 

 

RDV  au chenil de l’équipage à « Tésse »

 

L’équipage de la Garenne Tufféenne invite l’équipage Piqu’Harville

 

Temps : Couvert sur le matin et par suite ensoleillé

 

Chiens : 

 

·        15 chiens pour l’équipage de la garenne Tufféenne

·        15 chiens pour l’équipage Piqu’Harville

 

Boutons présents :  

 

·        M et Mme Serge GUILLET

·        M et Mme Hubert GUILLET

·        M et Mme Jean-claude GOUET

·        M Laurent LACROIX

·        M François DENIAU

·        M Benoît BOUDIER

·        M Michel POIDEVIN

·        M Yannick HELARY

·        Melle Amélie TERRIER

·        Mme Patricia DUPONT

 

De nombreux boutons de l’équipage Piqu’Harville présent pour accompagner leur maître d’équipage M Yvan HUBERT

 

 

La chasse :

 

RDV à 12h, petit rapport, afin de rappeler certaines consignes de chasse et de sonner quelques fanfares.

Les deux maîtres d’équipage montent en foulant la vallée du rutin.

Une attaque rapide qui se fait dans les  « champs du Brocard ». La chasse file bon train vers le haut rutin, saute la route de Panon-Villaines, puis celle de St Rémy-Villaines, rentre dans les bois à Chaumiton, redescend sur Neufchatel-Villaines. Les chiens sont arrêtés sur la rentrée en forêt de Perseigne.

Les chiens sont repris et nous remontons sur Villaines pour ré attaquer. Un capucin est lancé sur le plateau de Villaines. Les chiens chassent tambours battant. La chasse saute la route de St Longis-Villaines, monte sur la « attaquer », saute la route de Villaines-Allières, direction les bois attaquer Notre capucin, bien bousculer, recul et resaute la route de Villaines-Allières, prend la direction du « moulin à vent », recul encore et fait tête vers les « Gênetays ». La chasse resaute la route de Villaines-Allières, prend la direction de la forêt de Perseigne, rentre dans l’engrillagement des « Gênetays », traverse et ressort de ce dernier et monte en forêt dans l’enceinte de la « Bienne ». Notre capucin, toujours dans le nez des chiens, recul et saute le ruisseau de la « Bienne », passe sur la digue de l’étang attaquer, monte à la carrière et prend la ligne le long de l’engrillagement des « Gênetays ». Ce dernier, bien mal mené, est vu rentrer dans l’engrillagement, avec  «  beaucoup de chasse ».

Effectivement, cela fait environ 1h30 de chasse intensive, que les chiens bousculent notre capucin. Les chiens arrivent  en ce lieu et butent au grillage, qui les met en balancé. Nous reprenons les chiens, faisons vite les devants, mais rien. Nous rentrons dans l’engrillagement des « Gênetays », venons au balancé, mais rien ! Nous foulons pendant prés d’une heure et demi dans les « Gênetays », mais en vain.

Nos deux maîtres d’équipages décident donc de rentrer au chenil à 17h30.

 

Un petit casse-croûte/pique nique au chenil nous permit de refaire comme à l’habitude cette chasse, de long en large, et de reprendre quelques forces  avec une ambiance toujours des plus joviale.

 

 

Chasse du 15 février 2009 à St Maurice du desert

Chasse du 15 février 2009

 

 

RDV  à Saint Maurice du Désert

 

Invitation de Monseigneur Maurice de Germiny

 

Temps :    

 

Chiens :   18 chiens dont 4 « C »

 

Boutons présents :  

 

·        M et Mme Serge GUILLET

·        M et Mme Hubert GUILLET

·        M Laurent LACROIX

·        M Bastien LACROIX

·        M François DENIAU

·        M Benoît BOUDIER

·        Melle Amélie TERRIER

·        M Michel POIDEVIN

·        Melle Elodie FARCY

·        M et Mme Jean-claude GOUET

·        Melle Perrine GOUET

·        M Jérôme GOUET

·        M Yannick HELARY

 

 

Sympathisants et invités de l’équipage :

 

·        Melle Cindy ORIOT

·        Melle Laetitia BLOT-DOLLFUS

·        M Etienne POIDEVIN

·        M et Mme Gérard GESLIN

·        Melle Séverine GESLIN

·        M Bertrand BOUDIER

·        M Hubert BIGOT

·        M François LEROYER

·        M et Mme André ANJOU

·        M Nicolas COUSIN

·        M Eric MASSON

·        M Etienne JACQUELIN et sa famille

 

Désolé si j’ai oublié du monde, mais n’étant pas parmi vous, je m’en excuse par avance !

 

La chasse :

 

RDV  à 11h chez Msr De GERMINY.

Accueil bien chaleureux et convivial, comme à l’habitude.

Que dire de plus, un accueil, comme chaque équipage aimerait avoir pour une invitation.

Un super territoire, mais malheureusement bien que les boutons de l’équipage et les personnes présentes se soit donné à fond. Malgré les prières de notre cher évêque, notre saint père St HUBERT a souhaité qu’il n’y ait pas de lièvres au rendez-vous !!! Ce qui nous a conduit à un buisson creux !!!

 

Partie remise pour l’année prochaine.

Merci a monseigneur de Germiny

Chasse du 08 fevrier 2009 à Tésse

Chasse du dimanche 8 février 2009

 

Chasse au chenil de l’équipage, à « Tésse ».

 

Climat :   temps froid et couvert, gelée du matin, brouillard au sol

 

Terrain : terre de dégel, gras, glissant et collant aux bottes

 

Chiens :   21 Chiens dont 5 « C »

 

Boutons présents : 

 

·        M et Mme Serge GUILLET

·        M et Mme Hubert GUILLET

·        M et Mme Jean-claude GOUET

·        M Laurent LACROIX

·        M Bastien LACROIX

·        M François DENIAU

·        M Benoît BOUDIER

·        M William ZALKIND

·        Melle Amélie TERRIER

·        Melle Amélie DENIAU

·        Melle Perrine GOUET

·        M Cédric BIGOT

 

Sympathisants de l’équipage et Invités :

 

·        M Hubert BIGOT

·        M Clément PAPIN

·        M François LEROYER

 

La chasse

 

 

RDV à 11h au chenil de l’équipage.

Nous partons du chenil et foulons les champs de cultures en remontant vers la petite maison et le haut de la Vallée du Rutin. Nous foulons le bois du Rutin, remontant vers Villaines–la-carelle. Remontant sur le plateau, un capucin part dans nos pieds, mais un seul chien l’emmène, tandis que le reste de la meute continue sa quête en avant de nous. Nous laissons faire ! Les chiens travaillent le nez au sol, en rapprochant quelques voies fluettes et volatiles.   Ils passent le chemin de la ferme, en se dirigeant vers la route d’Alençon-Mamers, toujours en quêtant. Là, nous intervenons aux chiens, afin de reculer plus vers les terres, car nous nous rapprochons dangereusement de la nationale et le brouillard nous met en danger !

Reprenant les chiens, notre maître d’équipage descend vers la ferme et la carrière. Quelques chiens quêtent, avec François et Bastien, en arrière, au dessus du plateau de la ferme, dans un champ de blé. Ces derniers seront repris et nous rejoindrons un peu plus tard. « Nous rejoindrons », car le reste de la meute, partant de la carrière, remonte la vallée du Rutin, en prenant la jachère et les blés, direction le bourg de Villaines. Une quête un peu longue, et sans rien voir ou lever. Les chiens sont appliqués à la voie, mais malheureusement un peu trop collé, chercheur et travaillant sur des longues distances en nous sur allant largement. Un trop de liberté pour un soupçon de désordre !

Si bien qu’une fois la meute remise au complet, nous décidâmes de les encadrer un peu plus, en les reprenant un peu plus strictement. Nous remontons sur le plateau pour fouler les cultures. Mais  sans rien lever, faisons le tour du bois du Haut Rutin et redescendons la vallée du Rutin.

Dans un champs de blé, le chiens travaillent assidûment, empaument une voie, et « Tayaut !!! » Cette fois-ci, une belle attaque net, lancé devant les chiens ! Les trompes sonnent lancé, bien allé,… Notre capucin descend dans la vallée du Rutin, traverse le bois du Haut Rutin, longue le bois en remontant sur le plateau et en direction du cimetière. La chasse roule, on a beaucoup de mal à suivre. Elle bifurque et remonte sur le plateau, traverse le chemin de la ferme. Un petit balancé au passage de la haie et en début du blé. Puis relancé, la chasse traverse la route nationale d’Alençon-Mamers (heureusement le brouillard s’est levé !). La chasse passe l’ancienne voie de chemin de fer et traversent le bois en longeant la nationale et se dirigeant vers les entrepôts de la coopérative agricole. Les chiens tombent en défaut au pied de la coop, dans un champ de labour. Quelques retours sont faits rapidement. On entend alors quelques chiens, qui ayant fait leur retours très loin en avant, chasser vers le fond de la vallée, direction Panon. Quelques voitures anticipent et filent au devant  pour suivre ses chiens. Benoît aperçoit notre capucin remonter vers la route de Panon-Villaines. Et malheureusement dans un contrebas de cette route, Amélie D qui se portait aussi en avant avec William, ne peux rien faire d’autre que mettre un  « coups de patin, et voir au dernier moment notre capucin, sauter le devers et faire Paffff, sur le capot et la tête dans le pare brise » Il en fut terminé ainsi de notre chasse !!! Curée chaude et brève faite sur place !

Après ce malheureux accident, notre maître d’équipage décida de retourner ré attaquer pour le pas laisser les chiens sur cette fin, peu glorieuse.

 Nous décidâmes de remonter sur le plateau de « chemiton » sur la route de   St Rémy-Villaines. Nous foulons les maïs. Et là devant Cédric, à trois mètres, au gîte, « Tayaut ! » Un tayaut discret pour attirer l’attention des chiens, puis de plus en plus fort pour les faire venir et lever ce capucin ! Les chiens arrivent et « Tayaut !!!!!!» Notre lièvre est lancé au nez des chiens ! Beau lancé !!! Il prend la direction du cimetière de Villaines, saute la route de Panon-Villaines. Un train d’enfer !!!! La chasse descend vers le Rutin, traverse les cultures, file droit devant, travers le route de Villaines- St Longis, contourne la carrière, traverse la route du faîte, prend la direction de la Vallée, mais tourne et file vers Allières sur les terres de « Léon » . Le train d’enfer donné par les chiens, fait que nous arrivons avec beaucoup de retard sur la meute et retrouvons ces derniers en défaut sur la route de Villaines-Allières-Le Mesle. Malheureusement nous effectuons de nombreux retours en avant et arrière de notre défaut, mais en vain ! Ne retrouvant aucune voie et ne sachant pas où notre lièvre mis les chiens en panade, nous décidâmes de rentrer au chenil. Il est alors 17h.

 

18 km au compteur du podomètre de bibi.

 

Un bon coup de main au chenil pour soigner les chiens, ainsi que les chevaux et nous nous retrouvons autour d’une bonne table pour un bon pique-nique !

 

CR de bibi

Chasse du 11 fèvrier 2009 en forêt de Dreux

Chasse du 11 février 2009

 

 

RDV  en forêt domaniale de « DREUX »

 

Invitation de l’équipage Piqu’Harville

 

Temps : Brouillard intense en partant du chenil, mais le ciel se découvre au fur et à mesure du  trajet. Nous trouvons la forêt de Dreux sous un soleil magnifique et des températures assez clémentes

 

Chiens :  

·        11 chiens pour l’équipage de la Garenne Tufféenne

·        15 chiens pour l’équipage Piqu’Harville

 

Boutons présents :  

 

·        M et Mme Hubert GUILLET (à cheval)

·        M Romain LIGOT (à cheval)

·        M Cédric BIGOT (à cheval)

·        M Benoît BOUDIER

·        M Jérôme GOUET

·        Melle Amélie TERRIER

 

 

Boutons et invités de l’équipage Piqu’Harville :

 

·        M et Mme Yvan HUBERT (maître d’équipage)

·        M Olivier LEMERCIER et son amie (ami de nombreux membres de la garenne)

·        Beaucoup de boutons de l’équipage Piqu’Harville (dont je connais quelques prénoms, mais par peur d’en oublier et de ne pas connaître tout le monde, je ne citerais pas)

·        5 cavaliers (Yvan, Jean-marie, olivier et son amie et Marcel), de nombreux suiveurs piétons et véhiculés

 

La chasse :

 

Départ du chenil à 9h30.

 

 Je m’en excuse par avance ! Ne connaissant pas la forêt domaniale de DREUX, je ne pourrais faire un CR précis.

 

RDV en forêt de Dreux (arrivant de Dreux, nous tournons a gauche au pavillon, prenons la ligne forestière du chenil et  rdv au carrefour suivant proche « des vieilles ventes »)

Accueil bien chaleureux avec nos amis de Piqu’Harville et autres amis veneurs et sonneurs !

Petit rapport d’Yvan pour donner quelques consignes et nous présenter à la région !

Départ pour la chasse avec de nombreuses fanfares sonnées par les excellentes trompes des deux équipages. Fanfares qui furent très vite stoppé, tellement l’attaque fût fulgurante, mais qui reprirent très vite pour agrémenter la chasse et pour le plaisir des oreilles.

En effet, partant vers les vieilles ventes, dans le triangle, les maîtres d’équipage et les chiens ne font que quelques 200 mètres avant de lancer un capucin. La chasse donne à plein, la voie doit être excellente. Pour le plaisir de tous, les chiens crient à cœur joie et à une vitesse folle, les trompes sonnent, Olivier, Romain, Yvan, Hubert, Jean-marie, Cédric s’en donne à pleins poumons. La chasse tourne beaucoup, revient vers le RDV, redescend vers les vieilles ventes, débuche, rembuche, saute de cailloutis du pavillon, se fait tourner dans les petits hêtres. Les trompes sonnent, les vues se répondent dans la forêt. La chasse retourne vers le RDV. Une chasse sur un petit cafouillis repart avec le paquet de chiens, tandis que notre capucin est maintenu à vue et relancé trois fois, par un chien de Piqu’Harville, suivi de trois autres chiens. Cette chasse est suivie par Romain, Oliver, Jean-marie et Cédric. Tandis qu’Yvan et Hubert sont parti reprendre le paquet de chiens, qui s’est un peu emballé sur un change. Malheureusement à leur retour parmi nous, notre chasse subit un petit balancé, qui devint un défaut bien long ! De nombreux retours furent effectués pendant plus d’une heure, en avant et arrière de notre défaut, mais en vain ! La fin de la journée nous laissera penser que nous avons pu passer sur notre capucin sans le lever. Cette chasse ne dura que 35 min, sans le défaut final, mais l’allure des chiens et le parcours effectuer, nous permet de dire que notre capucin fut bien bousculé !

 

Nos deux maîtres d’équipage décidèrent de partir réattaquer.

De retour au RDV, nous foulâmes entre la ligne forestière du château de « Sorel » et la ligne qui nous mène sur « les vieilles ventes ». L’attaque ne se fit pas attendre ! Deux meutes déchaînées, des cavaliers plein gaz, sonnant vues, sur vues, bien aller sur bien aller. Notre capucin ne veut pas se livrer, il se tape sans cesse au nez des chiens. La chasse tourne entre les vieilles ventes derrière le club hippique, le RDV et la rivière de l’EURE (pour situer), retourne vers le club, revient non loin du RDV. Notre capucin retourne vers son enceinte d’attaque. Les vues continuent de résonner dans cette magnifique forêt de DREUX.  Devant Romain et Cédric, notre capucin fait un hourvari et se tape au pied d’un arbre. Les chiens arrivent avec Yvan et Hubert, toujours par la voie et heureusement, car au moment ou notre capucin est relancé par le paquet de chien, à 1 mètre de ça, un autre lièvre sort de son gîte, pour semer la zizanie. Il est emmené à vue par un chien. Deux lièvres dans un carré de 10 mètres avec 26 chiens ! Cela mettra un peu de bazar, mais la situation fût vite rétablie et tout le monde empauma le bon capucin. La chasse bât son plein, prend la direction du club hippique, mais change tout à fait de direction. Notre capucin a décidé de prendre son parti et s’enfonce vers Sorel, saute la « D21.7 » (route de Bu- Marcilly  s /  Eure) et entre dans le « brazais ». Au saut de la route, les chiens perdent un peu de vigueur, un balancé et ça repart ! La ligne suivante est sauté en chassant, puis défaut !!!! Des bouts de voies, sans convictions ! Cela fait 1h15, que nous chassons notre capucin. De nombreux retours sont effectués en long, en large, en avant, en arrière, pendant prés d’une heure. Hubert et Yvan se tirent les cheveux, mais rien d’autre que des petits bouts de voies. Et rien ne sort de l’enceinte!!!!! L’enceinte est faite encore et encore, et rien !!!!

Tranquillement et déçu, tout le monde remonte au carrefour pour envisager de rentrer. Tout le monde sauf Jean-marie arrivant en arrière de nous et soudain arrive au grand trot pour nous dire que notre capucin est tapé à 50 mètres de nous, dans un fourré au bord d’un sillon ! Sillon, que nous venons de remonter et par lequel nous sommes passé maintes et maintes fois !

Nos deux  maîtres d’équipage reprennent leurs chiens et nous descendons tous avec Jean-marie.  Là, le doute s’installe !!! Les chiens entrent dans le fourré et rien. Ils prennent une voie, mais sans convictions. Nous foulons autour du roncier. Et là, « TAYAUT » léger, mais libérateur!!! Nous laissons les chiens faire ! Notre capucin ne bouge pas d’un millimètre, les chiens passent dessus, marchent autour de lui et presque dessus.  Hallucinant !!!!  Puis un chien d’Yvan, pose son nez dessus et ….Hallali !!!!

Les trompes laissent résonner leur joie au son de l’hallali qui envahie toute la forêt de DREUX.

 

La curée fut faite sur la pelouse devant le château de « Sorel »

Les honneurs furent faite a M Jérôme GOUET, ainsi qu’a Joël, un bouton de l’Equipage Piqu’Harville

Une magnifique curée fut sonnée avec un super chant final, ainsi qu’un grand retour !

 

Nous fûmes invité à la maison forestière de « Sorel », chez un bouton de l’équipage Piqu’Harville, pour nous restaurer autour d’un bon  pique nique, avec une très bonne ambiance.

 

Retour au chenil à 23 h.

 

CR de bibi

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×