20 MARS 2008

RDV à 11h 30,en forêt de Perseigne, à "Blanche feuille"---- temps couvert, mais venteux! (la tempête est passée)---- Nous découplons avec nos fidels amis de l'équipage de Piqu'harville, quelques boutons et leur maitre d'équipage Hubert Yvan---- 22 chiens à terre, 12 pour nous et 10 pour Yvan---- présents: 7 cavaliers (4 Equip GT et 3 Equip PH) et 15 suiveurs à pied, à vélo ou en voiture---- boutons présents: Guillet Serge et Nicole, Guillet Hubert, Gouet Jean-Claude, Isabelle et Jérôme, Rocher Jean-Pierre et Jordan, Helary Yannick, Lacroix Laurent, Boudier Benoit, Bigot Cédric---- Nous foulons quelques temps avant d'attaquer!---- Nous attaquons prés de la vallée des Nauds, et deux chasses se forment, mais nous rameutons très vite sur le poids de chiens. Une vue est sonné par bibi, qui annonce une tête avec "Venus". Le paquet de chiens est remis en route et notre capucin se fait tourné dans l'enceinte de Blanche feuille. Une seconde vue, prés de 15 min après est sonné par Hubert dans cette grande enceinte. Mais notre lièvre a pris un peu d'avance et un bon défaut fit que nous n'auront plus connaissance de notre animal de chasse, malgré de nombreux retours effectués! ---- Nos deux maitres d'équipage décidèrent de tourner la page et de réattaquer. Ce qui ne tarda pas! Attaque rapide dans l'enceinte de Blanche Feuille, après un petit rapproché, mais la chasse débuche direction la route d'Ancinne , traverse cette dernière, à notre grande surprise, et fait tête vers Saint Remi, où nous arrêterons après une bonne 1/2 heures, pour des raisons de sécurité!---- Revenu au point de RDV, nous décidâmes de refouler en bordure de la route d'Alençon, mais en vain. Prenant le direction du pont de Nauds, Jordan et Cédric, nous sonnent une vue dans l'enceinte de Blanche Feuille. Un petit lièvre vient de partir devant eux. Hubert et Yvan mettent rapidement les chiens à la voie, belle musique, mais notre capucin trace tout droit en débuché et nous emmène au même endroit que le précédent lièvre.---- Il est 17h , la sage décision est prise de rentrer au chenil!!---- PS: rarement les lièvres ne prennent de gros débuché en ce lieu, il y a toujours un retour au bois pour ces "capucins des bois" dans les 5 min. Mais nous pensons avoir attaquer des "lièvres de plaine" qui sont venus, se refugier au bois durant la journée de pluie de la veille et qu'une fois attaqués et bousculés leur priorité fût de retourner sur leur secteur----

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site